• j'ai les nerfs !!!

    Je suis énervée.
    Hier, au lycée, les élèves avaient plus ou moins manifestés.
    Plus ou moins, hein. Ils sont gentils nos élèves. Trop gentils, même. Le proviseur dit "ne manifestez pas", ben ils manifestent pas... (en vrai, ce *bip* de proviseur a menacé les élèves de sanctions s'ils manifestaient ou faisaient "grève").
    Je dis, ils ont gentils, parce que d'autres lycée de l'académie, ça fait une semaine qu'il y a blocus, hein...
    Et au fait, vous en entendez parler, dans les médias ?
    non ?
    bizarre, ça...
    Mais ce n'est pas parce que que le gouvernement veut étouffer le fait que les élèves se sentent concernés par leur avenir et ne sont pas d'accord avec ses réformes, non.
    Pas du tout...

    Bref, tout ça pour dire, qu'hier matin, je n'avais que deux élèves, désespérés que leurs parents ne les aient pas autorisés à faire grève.
    Ah, oui, c'est vrai, les élèves doivent avoir une autorisation écrite de leurs parents pour ne pas venir en cours, sinon, sanction.
    Cool, non ?

    Bref (je m'égare, moi, hein, c'est la colère, ça)
    Mes deux pauv' élèves sous le bras, on commence à discutter, ils me posent des questions, je leur répond, leur donne mon avis en précisant bien que je n'ai pas le droit de leur parler et de les inciter, que c'est uniquement mon avis personnel, et que je dois même pas en parler.
    Mais bon, c'est eux qui ont commencé, hein, et puis je trouve normal de leur répondre, on est quand même dans la même galère, non ?

    Donc les deux heures passent, fin du cours, je vais boire le café dans la salle des profs. Et là, discussion entre deux profs et le chef des travaux (genre de sous proviseur du technique) :

    "tu te rends compte, il y a des profs qui OSENT pousser leurs élèves à faire grève ! Non mais c'est pas normal, ça, on n'a pas le droit, ça devrait être sanctionné, en plus, ce sont parfois des profs qui ne font pas grève eux même qui font ça, alala ma bonne dame, etc etc..."

    J'en avais presque la nausée, tant de lèche-bottisme, de mépris pour les collègues...

    « ColèreLes médias à la botte du pouvoir ? »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 6 Décembre 2008 à 17:26
    yo me souviens avoir été dans les rues en decembre 85 "devaquet au piquet" etc ... mais nous aussi on était des gentils, on faisait grève ... sauf pendant nos cours de compta (j'étais en BTS compta...)

    ben dejà que les parents se sentent pas concernés sur les reformes de l'école, alors tu parles que si les principaux interessés ne font rien, tout va passer !!!
    2
    Jeudi 11 Décembre 2008 à 03:02
    Chez moi le journal local en parle et chapeau à tous ces parents d'éléves qui ont manifesté sous la neige!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :