• Journée de la jupe ni pute ni soumise

         Parce qu'il n'y a pas que dans les pays en guerre où le viol systématique des femmes, filles et fillettes est une arme de destruction massive
         Parce qu'il n'y a pas que dans les pays "sous développés" où la femme est considéré comme moins que rien, comme une marchandise et donc une chose dont l'homme peut disposer à volonté
         Parce qu'il n'y a pas que dans les pays aux religions intégristes que la femme et un sous-homme juste bonne à procréer qui doit se soumettre aux désirs et ordres des hommes

         Parce que mon cœur se serre quand j'entends toutes ces horreurs aux infos
         Parce que j'en ai mal au ventre quand je pense à la chance phénoménale que j'ai de vivre ici tandis que d'autres vivent l'enfer tous les jours
         Parce que j'en suis malade quand j'imagine mes filles, mes bébés, lâchées dans ce monde de brutes

         Parce que même en France, en 2010, des femmes ne peuvent pas disposer encore de leur corps
         Parce que même en France, en 2010, des femmes sont violées dans l'indifférence générale
         Parce que même en France, en 2010, des femmes, des filles ne peuvent pas s'habiller comme elles veulent
         Parce que même en France en 2010, des femmes sont soumises aux violence physiques et psychologiques des hommes

         Parce que j'ai la chance d'avoir un métier, de pouvoir choisir ma sexualité, si je veux ou non, avec qui et quand
         Parce que j'ai la chance de pouvoir m'habiller comme je veux, en jean ou jupe, courte ou longue
         Parce que j'ai la chance de pouvoir travailler, plaisanter, faire des blagues de cul avec mes collègues hommes sans être traitée de pute

    Parce qu'aujourd'hui c'est la "journée de la jupe"
    C'est un geste dérisoire, inutile, peut être


    Mais pour le geste, pour la première fois depuis 10 ans que je suis dans ce lycée, je suis venue en jupe...
    Ma très modeste contribution à ce sujet qui me glace,
    ce sujet qui mériterai un traitement urgent des politiques de tous les pays

    Parce que des fois je n'arrive pas à ignorer toutes ces souffrance depuis ma bulle dorée d'occidentale favorisée....
     
     
     
     

     



    Bonne journée à toutes

    Edit :
    pour rebondir sur le com' d'Océane, je suis bien consciente que le principe de la journée de **** est un cache misère "mais si on y pense, voyez, il y a la journée tel jour !" et que mettre sur le même plan la journée des chiottes (la semaine dernière) avec la journée contre la violence faite aux femmes (aujourd'hui) c'est insultant et méprisant.
    Cette cause (et bien d'autres cause "humaines") mériterai un traitement permanent, mais je n'attends plus grand chose de nos hommes politiques (qui sont en majorité des hommes, donc peu concernés par les violences faites aux femmes, sommes toutes...)

    Et pour rebondir sur le com' de LMO, il est évident que la jupe n'est que symbolique, et personnellement, ça a été un prétexte pour écrire l'article :-) ... (et pour venir en jupe au lycée, aussi ;-p)
    « buro pas ovaleCommencez à vous entraîner à pédaler ! »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 25 Novembre 2010 à 09:41
    j'ai pas oser la jupe aujourd'hui, ça caille trop mais bien évidemment, je soutient cette cause...
    2
    Jeudi 25 Novembre 2010 à 09:51
    Moi aussi, aujourd'hui, je suis en jupe. Pour les mêmes raisons que toi.
    3
    Jeudi 25 Novembre 2010 à 10:09
    Je suis d'accord avec tout, mais j'ai du mal avec les journées dédiées. Il faudrait que je l'explique ailleurs, parce que dit comme ça, ça fait con..
    Et sinon, faut aussi dénoncer les forces de police et de justice qui poussent à la requalification des faits de viol en simple agression, c'est dégueulasse pour les victimes.
    4
    Jeudi 25 Novembre 2010 à 10:15
    Si j'avais ne serait-ce qu'une seule jupe (ou même robe d'ailleurs) dans mon placard (hormis la jupe de plage aux fleurs hawaïennes), je l'aurais portée !!!
    (Pour ma décharge, je précise que je ne suis qu'une pauvre petit ch'timi qui vit dans le "grand nord" ... que dehors il neige ce matin, donc j'ai préféré investir mes modestes deniers dans des polaires plutôt que dans des jupes ! lol)
    Faute de quoi, je vous envoie tout mon soutien moral !
    Il vaut ce qu'il vaut mais il est là ! lol
    Fofie
    ( www.et-si-on-changeait-le-monde.blogspot.com )
    5
    Jeudi 25 Novembre 2010 à 11:09
    Je soutient bien évidemment cette cause en plus travaillant avec des femmes en difficultés j'y suis d'autant plus sensible.
    Mais alors je ne sais pas sur quelle planète je suis partie ces derniers temps je suis complètement passé à côté du coup je suis en jean (mais en jupe dans ma tête!)
    6
    LMO
    Jeudi 25 Novembre 2010 à 11:30
    Comme Océane, j'ai du mal avec les journées dédiées... Surtout celles qui n'imposent pas "que" la reflexion mais le port d'un vêtement aussi fort que la jupe.

    J'ai dit ce que j'en pense sur mon blog...
    L'utilité de la journée, oui, il faut secouer les gens de temps en temps pour que les sujets graves ne soient pas oubliés.
    Mais la jupe, j'ai du mal à comprendre...
    7
    Jeudi 25 Novembre 2010 à 18:45
    Je t'avoue qu'aujourd'hui je n'ai pas porté de jupe. J'avais rdv avec le JAF et me sentais bien mieux en pantalon... Mais... j'avais hésité!!!!
    8
    Jeudi 25 Novembre 2010 à 23:10
    j'aime les jupes, et aussi le mouvement contre les violences faites aux femmes, mais je ne suis pas trop pour marquer le coup , justement en portant une jupe , j'aurais préfère une combi ski aujourd'hui ;-) , j fais un peu d'humeur parce qu'l fait froid ! et que suis fatigué et puis chacun fait comme il veut finalement ;-)
    9
    Vendredi 26 Novembre 2010 à 09:57
    "il est évident que la jupe n'est que symbolique, et personnellement, ça a été un prétexte pour écrire l'article :-) ... (et pour venir en jupe au lycée, aussi ;-p"

    Et pour montrer tes jolies jambes aussi. ;-D

    Tu as raison, cet été je suis allée dans un magasin et un homme accompagné de son épouse en tchador m'a jeté une regard plein de mépris, j'ai soutenu son regard mais je sens bien qu'il y a un réel recul de la liberté des femmes surtout chez les jeunes.

    Ce n'est peut-être qu'une journée mais c'est mieux que de ne pas en parler du tout.

    En ce qui me concerne la mini-jupe je m'abstiendrai, je ne veux pas faire de tort aux femmes ;-)
    10
    Lundi 29 Novembre 2010 à 08:34
    Tu as fort bien dit tout cela, et je pense comme Névrosia : bien sûr, on sait bien que "la journée de" ne va pas être un coup de baguette magique sur ces horreurs qui nous révulsent, mais comme dirait Patriiiiiiick, "c'est encore plus facile de ne parler de rien" (j'le crois pas, c'est lundi matin et je cite Bruel...). Alors merci pour ce billet et sa piqûre de rappel !
    11
    Jeudi 2 Décembre 2010 à 15:46
    @ mistinguett : la jupe n'est que symbolique, l'essentiel c'est la cause :-)

    @ la vie... : :-))

    @ océane : je t'ai répondu au dessus... je n'aime pas non plus les journées de ***, ca permet trop facilement de se dédouaner tous les autres jours...

    @ fofie : comme je disais, la jupe est symbolique, et je sais que tu soutiens beaucoup de causes :-)

    @ lili : tu dois en voir des vertes et des pas mures...

    @ LMO : je t'ai aussi répondu dans le post :-)
    Pour moi, la jupe n'est que l'arbre visible devant la foret, le symbole qui permet de s'identifier... elle ne fait pas la cause, évidemment, et la bataille est ailleurs...

    @ chrys : bon, ok, excuse accordée ;-p

    @ Maria : oui, tout le monde en combi ski et passe montagne, j'aime l'idée :-)

    @ nevrosia : jolies, jolies... c'était une jupe très longue, faut pas déconner non plus, je fais cours à un public uniquement composé d'éléments masculins majoritairement rugbymen et bourrés d'hormones de puberté, quand même ;-p

    @ myriam : merci à toi :-)
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :